In Financement immobilier

Vendre son logement

Pour cause d’un départ afin de poursuivre sa carrière à l’étranger, pour investir dans un nouveau bien ou tout simplement pour avoir de l’argent, il y a tant de raisons pour vendre son logement. Dans tous les cas, il faudra savoir céder sa demeure sans en perdre de sa valeur réelle, que vous soyez pressé de vous en séparer ou non. Pour cela, il vous sera nécessaire de suivre quelques étapes. La première chose à faire est de lister les forces et les faiblesses de votre bien pour établir un descriptif sur votre annonce. Cette phase vous permettra également de détecter les choses à revoir sur votre maison pour mieux la vendre. C’est à partir de là que vous allez ensuite évaluer son prix et le positionner sur le marché de l’immobilier. Pour fixer le prix, référez-vous à d’autres biens dans la catégorie du vôtre que vous verrez sur des sites spécialisés ou chez les agences pour cibler au mieux les acheteurs potentiels. En effet, classer votre maison ou appartement dans une catégorie trop chère ou bon marché ne vous augurera rien de bon. Le prix de vente devra s’apprécier en fonction de l’emplacement du bien et son terrain, de son état et la demande dans la zone. Par exemple, une villa contemporaine en bord de mer sera bien plus chère qu’une villa classique avec piscine en centre-ville. Attendez alors la bonne saison pour bien vendre votre bien. Certains futurs propriétaires préfèrent par exemple investir à la fin de l’année scolaire pour faciliter le déménagement pendant les vacances d’été. Par contre s’il s’agit d’une résidence secondaire, mieux vaut attendre que la saison des vacances passe car la concurrence sera moins rude.

Les diagnostics obligatoires

Avant de vendre son logement, il est conseillé de faire appel à un expert pour effectuer les diagnostics obligatoires, en savoir plus : http://www.a2-immobilier.fr/vendre-appartement-villa-nice.html . Ce procédé permettra aux futurs acquéreurs de s’informer sur certaines caractéristiques du bien et s’engager en connaissance de cause. Le dossier de diagnostic technique désigne ainsi l’ensemble des diagnostics obligatoires selon la nature du bien, sa date de construction et sa localisation géographique. Dans tous les cas, certains diagnostics sont incontournables dès le compromis de vente en entrant dans le cadre du droit de rétraction de l’acquéreur. Il s’agit donc du diagnostic amiante qui concerne les habitations dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997 ; le diagnostic plomb qui concerne les biens à usage d’habitation bâtis avant le 1er janvier 1949 ; le diagnostic des termites pour les biens situés dans une zone délimitée par arrêté préfectoral ; le diagnostic gaz et installation électrique pour les habitations comportant une installation intérieur de gaz naturel ou électrique de plus de 15 ans ; le diagnostic des risques naturels et technologiques concernant les immeubles situés dans des zones couvertes par un plan des risques technologiques, naturels ou sismicité et enfin le diagnostic de performance énergétique pour tout bâtiment à usage d’habitation. Cependant, les résultats du diagnostic ne vous obligent en rien d’effectuer des travaux ou d’en supporter les coûts une fois la vente conclut. Il ne sert que d’informer les futurs acquéreurs pour qu’ils puissent envisager ou non l’achat. En l’absence de ce document, le vendeur ne sera pas sanctionné mais il ne pourra pas s’exonérer de la garantie des vices cachés. Si l’acheteur constate alors des problèmes liés à l’amiante ou au plomb, il peut exiger au vendeur d’engager sa responsabilité pour régler les travaux.

En agence ou de particulier à particulier

Pour vendre son logement efficacement de nos jours, on ne peut négliger l’importance des sites spécialisés en agence ou de particulier à particulier. Ces deux plateformes, bien que différentes, sont incontournables pour céder au plus vite son bien. Publier sur un journal son annonce ne montre plus aujourd’hui l’efficacité qu’il avait auparavant. Les acheteurs potentiels sont plus friands de détails, d’échange direct et de sentiment de proximité avec le vendeur. Les personnes en quête d’un bien à acquérir auront tendance à approcher les agences si ces derniers ressentent le besoin d’avoir des informations complètes sur la structure du marché actuelle. Par contre, les acheteurs potentiels souhaitant s’affranchir des commissions seront plus à l’aise en naviguant sur les sites destinés à l’échange entre particuliers. Pour vous, le meilleur moyen de rendre visible votre annonce serait d’opter pour les deux options.

Articles de la même catégorie :

Start typing and press Enter to search